Je suis la bête


De “Anne Sibran


Avec Isabelle Mounier, comédienne et Brigitte Prévost, musicienne

Edition Gallimard / haute enfance

Un duo comédienne-musicienne pour donner corps et vibration à cette écriture singulière.

Une  langue haletante qui nous saute aux oreilles. La langue de cet enfant-animal faite de sang, de branches, de courses en forêt… produit un texte troublant et vraisemblable qui convoque une voix aux timbres inattendus.
Un texte sensoriel, charnel à la fois violent et tendre qui appelle la vie dans toute sa dimension.

Pour la musicienne un travail de compositions et d’improvisations : souffle et voix, kaval bulgare, clarinette bambou, flûte à bec ténor, bodhran. Une présence offrant un univers de sensations et d’images.

Une petite fille, abandonnée à l’âge de deux ans, est nourrie et élevée par une chatte «… de cette race tellement farouche que jamais l’homme ne la voit ». Elle vit dans la forêt. Au moment du récit, elle a traversé l’enfance et rencontré les hommes et leurs peurs. Elle a cherché à comprendre d’où elle venait, qui elle était…. Elle a pris le chemin de la parole grâce à la tendresse d’une rencontre particulière. Elle se construit avec ses mots. Par le biais de la parole elle accède aux rêves, à l’imagination, aux questionnements et au désir.

« On peut m’en dire et m’en dédire mais il y a des choses que je sais sans les mots, par le fond  de mon corps. Comme quand je touche une de mes blessures de chasse. Je sens la bête qui m’agriffe, la branche qui me perce. Tout revient aussitôt. »

A travers l’étonnant monologue d’une enfant abandonnée et ensauvagée, Anne Sibran explore le va et vient entre l’Homme et l’animal.

Lecture-spectacle tout public à partir de 10 ans.

Aspects techniques
Ce spectacle peut se jouer dans un espace scénique restreint favorisant l’écoute.
Durée : 1 heure 10.
Matériel : Sonorisation avec un micro (fournie) et lumière sur l’espace de jeux.

Aspects financiers
Nous contacter.
Contacter Isabelle Mounier,  Les envolires / 06 83 05 83 62 / envolires@gmail.com

"C'est par la voix que l'homme s'ouvre à lui-même et à l'autre".    Denis Vasse