Fatoumata la berrichonne


Avec Isabelle Mounier

"Fatoumata la Berrichonne" est le titre donné à un recueil de nouvelles de Claude Chanaud  paru en 2006 aux éditions Le Bruit des autres. Dès la première nouvelle le ton est donné: truculence, amour de la langue et sympathie pour les gens.

"La première fois que j'ai lu une nouvelle de Claude Chanaud, j'ai senti un frémissement dans les zygomatiques, et un titillement dans les centres cérébraux… C'est que d'abord Claude Chanaud parle des habitants plus encore que du pays lui-même. Et voilà, à mon sens ce qui fait le charme de tout le  recueil. On y voit vivre des hommes, que le hasard a fait naître ici, au centre de la France, et qui sont, fondamentalement, pareils à tous les autres, en dépit d'une identité très marquée. Ils se débrouillent  comme ils peuvent avec leurs sentiments, leurs instincts, leurs passions." écrit Rolland Hénault dans la préface.


Extrait:

Comme le Breton avec lequel il partage de lointaines parentés, le Brennou est entouré d'eau. Comme lui également, il a les pieds qui ventousent le sol et la tête dans les nuages. Et dans ces cumulo-nimbus qui font le bonheur des aquarellistes, il s'éloigne des contingences.

Mon ami Alcide, buvant un canon au bistro du Gus, résume cet état d'âme en disant:
- C'qui fait chier l'homme, c'est d'pas être Dieu !

Il exprime ainsi une spiritualité latente qui s'accommode d'une formulation élémentaire. Mais sa pensée mérite un arrêt de méditation et du vin frais.


Auteur

Claude Chanaud

Né dans la Brenne, Claude Chanaud, émigre à Paris au début des années soixante.

Il fait l'essentiel de sa carrière dans une société multinationale tout en participant à la revue de l'entreprise pour laquelle il écrit des articles.

Puis il collabore à des revues littéraires telles que Encres vagabondes, Brèves, la Voix du Regard ou l'Imbriaque pour lesquels il écrit des nouvelles et des contes. Progressivement, il passe de ces participations occasionnelles à une collaboration fort amicale, tendance libertaire sans férocité, avec Les Bardes Lézardés où il publie trois « Fol Ivre » illustrés par May Livory et avec les éditions Le Bruit des autres qui ont édité cinq livres : Fatoumata la Berrichonne (2006) , Pas toutes urbaines (2006) , Gens de plume et vin chaud à la cannelle (2007) , Montreurs d'ours & autres gens de théâtre (2009), Chroniques gaillardes de Bourg-en-Brenne (2009).

Il rédige également une rubrique théâtrale appelée Montreurs d'ours et autres gens de théâtre publiée sur le web par la revue Encres Vagabondes.

Aspects techniques
Ce spectacle peut se jouer dans un espace scénique restreint favorisant l’écoute.
Durée : 1 heure 10.
Matériel : Sonorisation avec un micro (fournie) et lumière sur l’espace de jeux.

Aspects financiers
Nous contacter.
Contacter Isabelle Mounier,  Les envolires / 06 83 05 83 62 / envolires@gmail.com

"C'est par la voix que l'homme s'ouvre à lui-même et à l'autre".    Denis Vasse